« Le normand du continent | Accueil | Rapports entre les villes »

Commentaires

nanoo

Coucou ! Je ne saurais répondre, mais comme je suis bavarde, voici un petit poème ecrit en quelques instant dans le train entre Yvetot et le Havre :

La Normandie

Jaune et vert à l’infini
C’est la belle Normandie,
Avec ses grosses vaches
Blanches et brunes à taches.

Dans le ciel tel un chaos
Les nuages se superposent
Sur plusieurs étages, hauts,
Noirs, blancs, gris ou même roses.

La mer est tout près,
Et Paris gronde, pas si loin…
Les moissonneuses sur la route
Nous montrent juillet et non pas août !

Les bosquets d’arbres éparpillés
Font penser aux bocages…
Mais tout cela est d’un autre âge
Et même à Camembert on ne trouve pas un fromage !

Laurent

Génial Nanoo ! Je crois que je vais l'utiliser pour l'étude - avec votre permission.

nanoo

Contente que ça vous plaise :-) très contente ! Heu... ok pour l'utiliser à votre guise !!!
Si besoin de me citer je suis Anne Leconte, et si ça va jusqu'à une plaquette éditée ou qqchose dans ce genre (je rêve un peu là, non ?), tenez moi au courant pour flatter mon ego et m'en vanter à ma belle-famille du Havre ! hihihihi ! Merci...

Goy Guillaume

J'ai choisi une période entre deux saisons: entre l'Hiver et le Primptemps. Pourquoi?
(attention, ceci traduit ma seule impression...)
Les Normands sont aujourd'hui en hivernation, a ne pas confondre avec hibernation. Si l'on nous comparait à une graine, nous serions prêt à germer mais le froid, nous l'empêche. Je vous ai dit que le peuple Normand était la graine. Qu'estce que le froid alors?
J'asimile le froid aux personnes qui décident pour nous, c'est à dire ceux que l'on a élu mais également d'autres...
Ces personnes se contrefoutesoyon francs de nous, ils ont cré ce que je vais appeler le complexe Normand, en fait le complexe d'être Normand.
Lorsque l'on rencontre un touriste, on peût être fier d'être Normand, mais dans la vie de tout les jours, on n'ose pas trop le dire pour ne pas avoir l'impression de lire dans les yeux des gens: Ah, un bouzeux...
Ce que je veux dire par la, c'est qu'il n'y a pas de honte à être Normand, bien aux contraire et rien n'est fait pour que les gens l'intègre. J'ai également notifié le terme "d'autres". Je pense que nous avons affaire a un démentellement progressif de notre région. Nos dirigeants Parisiens peut importe leur parti aimerais bien voir Paris, comme la plus grande ville Européenne; seulement pour grandir, il faut manger...
La Haute-Normandie va devenir la région val de seine ce qui va permettre d'agrandir la Banlieue de notre belle capitale Française.
La Basse-Normandie va être rattacher à la région Bretagne. Ah ça c'est sûr, être Breton, ou du moins avoir su sang Bretons, c'est à la mode!!!

Encerclé et Abandonné, voila mon sentiment.

Pour moi la Réunification symbolise la fin du gel et la germination de la graine, la renaissance d'un peuple.

Vive la Normandie Réunifiée, terre de France.

Guillaume, étudiant Normand.

PS: heureusement que tous nos hommes politique ne sont pas comme ça, mais tous passe par eux.

robert bruce

oui a une normandie reunifiée et autonomiste.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos de ce blog

  • Le blog « Normandie qui es-tu ? » a été créé à l’occasion d’une étude commandée par le Comité Régional du Tourisme normand au cabinet conseil CoManaging. L’étude consiste en plusieurs enquêtes destinées à recenser les multiples éléments (matériels et immatériels) qui constituent l’identité – ou plutôt les identités - de la Normandie. Si « Normandie qui es-tu ? » est un blog en forme de question, c’est pour interpeller tous les internautes (normands et autres) et les convier à une véritable réflexion collective autour de l’identité régionale. Son contenu (billets et commentaires) tiendra une place de choix dans le rapport final de Comanaging, ainsi que dans les diverses actions et publications envisagées. A terme, le blog et l'ensemble des travaux de Comanaging doivent permettre au Comité Régional du Tourisme (comprenant les régions Haute-Normandie et Basse-Normandie) d’enrichir sa stratégie de développement touristique. Joël Gayet, directeur CoManaging, et Laurent Javault consultant, se tiennent à votre disposition pour tout renseignement complémentaire (cliquer sur "Ecrivez-moi"). CoManaging – 32 rue Tronchet – 75 009 Paris.