« Prudence ? | Accueil | Merveilles du monde »

Commentaires

nicolas octau

Tout dépend avec qui je parle, si je suis avec d'autres Normands je me défini comme Cauchois ou Rouennais(oui on peut être les deux)avec des français je me dis Normand et à l'étranger je suis un Français Normand.
C'est vrai que les Normands sont moins revendicatifs de leur région et cela ne vient pas seulement de la légendaire retenu du Normand, pour moi cela est aussi dû à l'ambiguité de notre région qui est une, mais découpé en deux régions administratives.
Encore une fois je suis persuadé que seule la réunification de la Normandie pourra rétablir la fierté des Normands dans leur région.

Laurent

Nicolas, j'imagine que les trois attachements (Rouen, Pays de Caux, normandie) sont importants. Mais en est-il un qui semble aujourd'hui plus important que les deux autres ? Plus ancré, plus profond : commune, pays, ou région ?

Je pose la question parce que, si j'en crois votre propos, l'attachement à la Normandie semble comme "parasité" par cette scission entre les deux régions.

Du coup, pour les plus fervents, la revendication de cette identité normande paraît - je force volontairement le trait - davantage reposer sur une sorte d'auto-conviction, plutôt que de conviction reposant sur l'évidence (par exemple les Corses ?).

Tandis que les moins "fervents" se diraient Normands en y accordant une importance secondaire voire, folklorique.

joel simon

il est vrai que les bretons défendent mieux leur région je suis bien place pour le dire étant momentanément exile en bretagne jamais ils n'auraient accepte une basse et une haute bretagne

Fred

Les Normands revendiquent peu tout simplement parce que il y a un peu de Normandie dans toute la culture française! Faire le viking voulait dire aussi bien piller qu'être marchand. C'est dire si le vocabulaire normand, les us et coutumes commerciaux normands, la technique militaire normande (ils furent, à Hasting, les premiers à combattre à cheval) sont tout simplement intégrés à tout ce qui composent la culture française, cet immense patchwork de cultures régionales. Je pense qu'il faut nous en glorifier, ce n'est pas une honte d'être parmi les instigateurs d'une nation. Pour ma part, je suis en étude à Aix-en-Provence, et il est vrai que je me définis comme Normand en PACA, alors que je suis avant tout un Caennais de souche et un résident de la Côte de Nacre quand je suis "sur mes terres".

Charles76

On nous parle de réunir les deux Normandie en une seule. Le soucis c'est qu'ils n'ont pas vraiment le même état d'esprit. Je vis à Rouen depuis vingt ans, je n'ai jamais entendu un rouennais évoquer des origines vikings, parler de l'histoire de la Normandie, bref on a pas vraiment l'impression d'avoir à faire à des Normands. Par contre, si on va en Basse-Normandie, là on sens un peu plus de fierté. En 1987, commémoration pour le 900eme anniversaire de la mort de Guillaume le Conquérant. En 2000, festivités de qualité pour le 450eme anniversaire de la victoire de Formigny. Des étudiants bas-normands souhaitaient dernièrement apprendre la langue de leurs ancêtres vikings (le noroi), et puis, c'est une région où l'on évoque souvent le souvenir de Guillaume le conquérant et de l'histoire de la Normandie. Bref, c'est le jour et la nuit.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos de ce blog

  • Le blog « Normandie qui es-tu ? » a été créé à l’occasion d’une étude commandée par le Comité Régional du Tourisme normand au cabinet conseil CoManaging. L’étude consiste en plusieurs enquêtes destinées à recenser les multiples éléments (matériels et immatériels) qui constituent l’identité – ou plutôt les identités - de la Normandie. Si « Normandie qui es-tu ? » est un blog en forme de question, c’est pour interpeller tous les internautes (normands et autres) et les convier à une véritable réflexion collective autour de l’identité régionale. Son contenu (billets et commentaires) tiendra une place de choix dans le rapport final de Comanaging, ainsi que dans les diverses actions et publications envisagées. A terme, le blog et l'ensemble des travaux de Comanaging doivent permettre au Comité Régional du Tourisme (comprenant les régions Haute-Normandie et Basse-Normandie) d’enrichir sa stratégie de développement touristique. Joël Gayet, directeur CoManaging, et Laurent Javault consultant, se tiennent à votre disposition pour tout renseignement complémentaire (cliquer sur "Ecrivez-moi"). CoManaging – 32 rue Tronchet – 75 009 Paris.