« Démographie | Accueil | l'art de vivre »

Commentaires

Etienne Legrand

oui et non ; oui pour ceux qui ont quelquechose en eux de Normandie : sur le caractère : assez libre et indépendant, mais parfois chaleureux et passionné. Assez discret et secret. Calme & artiste également.

nicolas octau

Faut pas dire "oui et non" Etienne ,faut dire p'tèt ben qu'oui p'tèt ben qu'non !
ça ce n'est pas de l'indécision , c'est le relitivisme Normand !!!

Florestan d'Hudimesnil

... ou une excessive prudence! Méfitez! Méfitez! A ce compte là le train de la modernité nous passe sous le nez. D'ailleurs, dans le Cotentin, au XIXème siècle beaucoup ne voulaient pas du "tue vac". Certes, la prudence normande nous aura épargné des excès du modèle de développement rural breton mais aujourd'hui le déclin normand est patent: il est temps de réagir!

Yuca de Taillefer

bcp de prudence et méfiance, mais au départ de toute relation : parfois têtu, parfois très drôle, pas de normand type.

Denis

En Normandie, contrairement au proverbe : qui ne dit mot, ne consent pas.

Et laissons aux Parisiens le terme de manchois, les vrais habitants de la Manche sont les Manchots et fiers de l'être.

roopinia catherine

grande prudence dans les prises de decision. Pas de debordement de language. La parole a encore toute sa valeur.
Grande generosite, enorme amour de la vie, de la fete, la communaute est tres importante, il est important de faire savoir que l'on veut en etre adopte. Les normands n'aiment pas les sauvages des villes.
"je ne suis pas du tout normande de souche"

Grantemesnil

"Normand : roué, retors, à qui l'on ne peut se fier" nous disent le Grand Larousse et le Littré. On revient donc de loin, je dirais que le caractère normand peut se définir par une apparente contradiction entre des traits de caractère qui paraissent opposés mais que le Normand se caractérise précisément par cette conjonction des contraires : son côté rêveur ne l'empêche pas très réaliste, voire terre-à-terre. Il peut être idéaliste mais il est toujours pragmatique à l'extrême. Il possède le sens des nuances au plus au haut point. Il se montre très curieux des choses même s'il s'en méfie. La méfiance des Normands est certes proverbiale mais leur grande prudence les rend également capables de toutes les audaces au moment opportun. Leur fidélité se caractérise par le fait que lorsqu'ils changent en surface, ils restent néanmoins constants sur le fonds. Ils semblent également attacher beaucoup de valeur à leur indépendance. Il n'y a que sur l'interprétation du légendaire "p'tèt ben qu'oui p'tèt ben qu'non" que je ne suis pas d'accord : il ne s'agit bien moins d'une hésitation que d'une répugnance instinctive à devoir se prononcer de façon trop catégorique entre deux possibilités; c'est que, pour le Normand, les choses ne sont jamais ou tout blanc ou tout noir, dans un oui ou un non catégorique, mais bien plutôt dans les nuances de gris, dans un oui ET un non.

Barbarette

J'ai du mal à penser qu'il existe un "esprit ou un caractère normand". Pourtant née à Rouen et y vivant toujours, j'ai eu l'occasion de voyager en France et à l'étranger, et je pense que l'esprit d'appartenance à une région peut tomber sans crainte en désuétude face à l'ouverture des réseaux dépassant des frontières étriquées. A l'heure de la mondialisation, d'Internet et de l'Europe, il faut se tourner vers la langue pour trouver un "caractère commun" à tous. Peut-être en effet, comme le stipule Grantemesnil, que j'ai un "caractère normand" si celui -ci se traduit par la répugnance à à devoir catégoriser les choses et les gens par des critères qui seraient propres à une région. Encore que ceci ne puisse être considéré comme exclusif à la notre : nombreux sommes nous à percevoir une grande catégorie de gris entre le noir et le blanc !
Je veux bien qu'on puisse apercevoir des différences d'accents selon les régions, et en ce qui concerne les comportements, dire que les gens vivant dans le Sud ont un abord plus avenant que ceux du Nord, mais cela reste tellement réducteur ! Je dirais que chaque individu est différent et original, et que ces "caractères" proviennent de l'éducation, de la culture, de la couche sociale, et de tant d'autres choses...
Dans les comportements normands souvent cités, il y a la fermeture aux autres (ou la difficulté à donner son amitié rapidement, mais qu'une fois que c'est fait c'est pour la vie), l'avarice, etc...mais là encore, je pense que ce sont des stéréotypes.
Vive la diversité !

zambeletti

selon léopold sédar senghor

«La Normandité, c'est un ensemble de valeurs de civilisation, dont les deux plus importantes sont, paradoxalement, parce qu'en même temps, la rationalité et la sensibilité, portées l'une et l'autre à un haut degré»

un texte plus complet surle lien:
http://perso.orange.fr/unite.normande/Normandite.htm

lemarchand frank

je crois que la Normandie a besoin de se vendre un peu plus aujourd'hui et de ne plus resté réservée. La grande Normandie, un jour peut-être réunifiée doit bien porter son nom de "grande". Nous devons mettre en valeur nos atouts et nous battre pour enrayer le déclin normand! Affirmer notre culture et nos traditions. Pourquoi ne pas créer la journée de la Normandie le 29 juillet par exemple (jour de la Saint-Olaf!)

Christiane Bazin

Une chose est certaine, le Normand a une qualité que je n' ai pas lue dans vos commentaires, et que j' ajoute donc. Il est tolérant. Méfiant, oui, mais pas raciste, et, lorsqu' il connaît "son monde" il ouvre sa porte et sa table. Il ne revient jamais sur la parole donnée. Tope-là! et c' est dit à jamais...
A l' époque actuelle, l' on peut être très ouvert sur le monde entier et rester profondément normand, l' un n' empêche pas l' autre! J' ai été toute ma vie de travail ailleurs qu' en Normandie, j' y suis revenue y passer le reste de mes jours avec un bonheur indicible. Mettre mes pieds dans les pas de mes ancêtres est une joie sans nom... Voir les cieux magnifiques, les verts si différents à chaque époque de l' année, se faire fouetter le visage par la bruime ou par la pluie, me remue l' âme et me rend heureuse.
Oui la Normandie doit évoluer encore, mais elle saura le faire, elle s' est construite avec des apports de beaucoup de peuples, elle saura encore s' ouvrir aux autres, j' en suis certaine.

LF

Il me semble que la normandie présente plusieurs facettes. Ainsi, le normand du pays d'Auge n'a-t-il pas grand chose à voir avec celui du sud Calvados, et celui de Falaise peu à voir avec celui de la suisse normande. La proximité de la mer, ou bien celle d'une campagne peu brassée; celle d'une métropole, qui aura attiré certains et laissé de marbre d'autres, auront profondément marqué les mentalités, et de manières différentes.
Ainsi, la mentalité normande n'est-elle pas unifiée, même de nos jours. Un certain esprit de clocher est donc ce que l'on peut en premier y déceler; une certaine unité au réminiscences féodales aussi. Quant à cet équilibre que certains pointeront, il semble plus une attitude en attente d'opportunités que l'expression d'une philosophie véritablement positive.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos de ce blog

  • Le blog « Normandie qui es-tu ? » a été créé à l’occasion d’une étude commandée par le Comité Régional du Tourisme normand au cabinet conseil CoManaging. L’étude consiste en plusieurs enquêtes destinées à recenser les multiples éléments (matériels et immatériels) qui constituent l’identité – ou plutôt les identités - de la Normandie. Si « Normandie qui es-tu ? » est un blog en forme de question, c’est pour interpeller tous les internautes (normands et autres) et les convier à une véritable réflexion collective autour de l’identité régionale. Son contenu (billets et commentaires) tiendra une place de choix dans le rapport final de Comanaging, ainsi que dans les diverses actions et publications envisagées. A terme, le blog et l'ensemble des travaux de Comanaging doivent permettre au Comité Régional du Tourisme (comprenant les régions Haute-Normandie et Basse-Normandie) d’enrichir sa stratégie de développement touristique. Joël Gayet, directeur CoManaging, et Laurent Javault consultant, se tiennent à votre disposition pour tout renseignement complémentaire (cliquer sur "Ecrivez-moi"). CoManaging – 32 rue Tronchet – 75 009 Paris.